• ATALANTES
    Création 2022

    Création chorégraphique et musicale

ATALANTES

Création chorégraphique et musicale
Pour 6 danseuses 
25 & 26 Novembre 2022 Ein Tanz Haus Mannheim - premiere en Allemagne

” So we need to join forces”

Au vu de la nouvelle situation que nous connaissons aujourd’hui en Europe avec la Guerre en Ukraine, la création ATALANTES - que nous écrivons au pluriel - prend un nouveau sens, une nouvelle couleur avec 6 femmes de trois nationalités européennes – italienne, portugaise et française, sur scène.
ATALANTES appartient à notre mythologie, c’est à dire au fondement de notre civilisation et de ce continent.
ATALANTES guerrières, femmes d’action et de conviction se battent pour leur futur, leur place de femme, leur liberté. Ce sont toutes ces valeurs qui fondent l’EUROPE, valeurs remises en question aujourd’hui avec la guerre qui se mène en Ukraine.
Quel art plus que la danse, cet art du lien, pourrait nous unir, nous réunir aujourd’hui?
ATALANTES, ou comment changer le regard, construire un nouveau regard.
Dès les premières répétitions de Décembre 2021, le désir pour cette création s’est précisé pour une pièce portée exclusivement par des femmes et pour des femmes, peut-être issues d’une même génération, vivant en Europe. Quatre interprètes résidents en France et Belgique et deux en Allemagne constitueront l’équipe.
ATALANTES, le titre est venu comme un symbole fort pour ce projet. Atalante qui défie les dieux, change le regard de son père Iasos et des hommes, change le père, Atalante la ténacité et la persévérance, Atalante qui va aux bouts de ses désirs, Atalante le courage.
La question de « comment changer le regard », ce que fait Atalante, les questions sur le désir, la place et le rôle de chacun dans ce monde aujourd’hui mais aussi sur l’audace et le courage sont au cœur de la recherche et passent par des états de corps, des situations, des pas proposés par et avec les interprètes. Enfin, ne sommes-nous pas tous et toutes un peu Atalante comme Gustave Flaubert « était » Emma Bovary ?
L’ensemble de ces dimensions et notions qui font portrait, constitue le travail de recherche et guideront la composition.
Sur la forme, les premières séances de répétitions ont dégagé un travail sur le duo, une altérité créatrice qui amène un dialogue. Ces trois duos seront suivis d’un sextet final.
Plusieurs sources pour ATALANTES : les images d’August Sander avec ses « Visages d’une époque », comme une mise en abime de notre propre époque, le travail artistique de Joël Allouche musicien d’origine kabyle dont la création musicale sera le fil rouge dans cette création.
La recherche chorégraphique sur cette pièce, comme la précédente RESURRECTION, portera sur le « récit chorégraphique » tissé à travers ces trois duos et ce sextet. La composition du rythme, de l’espace, de l’énergie, de la lumière porte ce récit chorégraphique, à partir de mouvements simples pour aller vers des situations plus complexes et plus élaborées, détachées de tout esthétisme, mais avec le souci de générer des dynamiques, tant dans les recherches individuelles des interprètes que dans le faire ensemble.
En choisissant de m’attaquer aux partitions de Joël Allouche après avoir chorégraphié le BOLERO ou les musiques d’AC/DC pour TERRE, je souhaite mettre en jeu dans un autre rapport à la musique et au temps, des dynamiques et des partis pris d’écriture déjà présents dans le répertoire avec le travail sur le temps, entre silence et mouvement dans LES LOCATAIRES ou avec le travail sur les trames dans HARAKIRI par exemple.

Didier Théron
Montpellier le 3 mars 2022

Dossier de diffusion: 
Représentations: 

Co-production & résidence

Ein Tanz Haus Mannheim

RÉSIDENCE 

Ecole Heidelberg Montpellier

SOUTIENS

Institut Français + Region Occitanie
Inter-Actions Heidelberg
Pôle de Développement Chorégraphique Bernard Glandier Mosson Montpellier
Maison Pour Tous Léo Lagrange et son Studio Son 

DISTRIBUTION

Chorégraphie & direction artistique
Didier Théron

Collaboration artistique
Michèle Murray 

Musique 
Joël Allouche

Artistes choregraphiques
Camille Lericolais, Anaïs Pensé, Cécilia Nguyen Van Long, Rita Alves, Cecilia Ponteprimo, Marcella Centenero

Régisseur général
Benjamin Lascombe