• LES PIECES DE MANNHEIM
    Création 2021

    Pièce chorégraphique pour quatre interprètes.

LES PIECES DE MANNHEIM

Pièce chorégraphique pour quatre interprètes.

Fevrier 2021 Ein Tnaz Haus Mannheim Allemagne
Cette pièce connaitra plusieurs étapes de création de 2020 à 2021 entre Montpellier, Mannheim et Varsovie.  

Le projet :
Le désir qui m’anime pour cette création à venir est l’association de trois « sources » artistiques : l’œuvre de August Sander (1876 - 1964) photographe allemand qui retranscrit avec ces « Visages d’une époque » l’image de l’Allemagne du début du 20eme siècle, les compositions rythmiques du percussionniste Joël Allouche, L’hymne à la joie – quatrième mouvement de la Symphonie n°9 de Beethoven.
L’intérêt manifesté par Daria Holme directrice de la EINTANZHAUS de Mannheim dès décembre 2020 - suite aux annulations des représentations de novembre- de poursuivre notre collaboration est venu concrétiser sa mise en place. Un workshop international du 22 au 27 février 2021 réalisé en visio-conférence sur le plateau de la Eintanzhaus et celui du Pôle de Développement Chorégraphique concrétise le début de cette création en rassemblant les forces vives des danseurs-seuses de la Compagnie à Montpellier, et ceux et celles de Mannheim et Varsovie, croisés dans nos derniers projets.
La recherche chorégraphique se fera autour de danses très liées au rythme, détachées de tout esthétisme mais avec le souci de développer l’énergie, et le faire ensemble à partir d’explorations souvent individuelle des interprètes. Je souhaite aussi partager avec les interprètes et Laurence Alquier costumière et créatrice, le travail d’August Sander sur sa façon de saisir l’unicité de chacun dans ces portraits à travers les poses, le vêtement et le regard.
En choisissant de m’attaquer aux partitions de Joël Allouche ou Beethoven pour la 9eme Symphonie « Ode à la joie », après avoir chorégraphié le BOLERO ou les musiques d’AC/DC pour TERRE, je souhaite remettre en jeu dans un autre rapport à la musique et au temps des dynamiques et des partis pris d’écriture déjà présents dans le répertoire avec le travail sur le temps entre silence et mouvement dans « Les Locataires » ou avec le travail sur les trames dans « Harakiri » par exemple.
Montpellier le 16 février 2021
Didier THERON

Dossier de diffusion: 
Représentations: 

PArtenaires

Ein Tanz Haus MANNHEIM
Institut Français d’Allemagne / Bureau du Théâtre et de la Danse à BERLIN
Mouvements Sur La Ville #13 MONTPELLIER

Résidences de création

Ein Tanz Haus - MANNHEIM
Pôle de Développement Chorégraphique Mosson / Montpellier - MONTPELLIER

Distribution

Direction artistique : Didier THERON
Conseil artistique : Michèle MURRAY
Musique : Joël ALLOUCHE
Danseurs/seuses : Interprètes français, allemands et polonais à auditionner – en cours
Techniques : Luc SOUCHE & Nicolas EVESQUES
Création lumières & Costumes : Didier THERON & Laurence ALQUIER