• LES LOCATAIRES
    Création 1993

    Création 1993 - Festival International Montpellier Danse 93
    Re-création 2004 en collaboration avec MONOCHROME CIRCUS - Kyoto
    Quartet / 25 minutes

LES LOCATAIRES

Création 1993 - Festival International Montpellier Danse 93
Re-Création 2004 en collaboration avec MONOCHROME CIRCUS - Kyoto JAPON  
Quartet / 25 minutes

Dédiée à Dominique Bagouet

 ''...Pièce pour quatre danseurs conçue comme une réponse chorégraphique (en relation avec les événements politiques survenus en ex-Yougoslavie) au film du cinéaste Dato Djanelidze. En 1991, ce cinéaste géorgien met en scène avec humour et légèreté à travers son film Les Locataires l’effondrement du système soviétique. 
En 1995, je décide de créer la pièce chorégraphique Les Locataires
A cette même époque, l’Europe “ moderne ” est en prise avec le démantèlement de la Yougoslavie et voit surgir sous toutes ses formes le spectre de la barbarie. Sur fond de silence et de Symphonie n° 9 de Beethoven, cette pièce est conçue comme une réponse venue de “ l’Ouest ”, à distance et dans le temps au film de Dato Djanelidze et partage avec celui-ci avec humour et dérision les interrogations sur le devenir de l’Europe dans cette fin de siècle...''  Didier Théron

A propos de l’écriture chorégraphique

''…Le point de départ est ce titre, celui d’une nouvelle courte et concise autour d’un portrait de groupe.  
J’ai choisi une scénographie simple prenant peu de place, pouvant aider au mouvement, donnant immédiatement une référence claire et sans ambiguïté. J’ai fait un travail sur le rythme, l’énergie et l’espace qui donnent à la chorégraphie une tension soutenue, des situations pouvant glisser de l’effroyable au burlesque. On pourrait aussi parler de drame minuscule. Le jeu des tensions exacerbées, abandonnées surprend les sens, dérive le sens. J’ai organisé tous les débordements et toutes les effusions d’énergie. Le silence occupe une grande partie de l’univers sonore et laisse percevoir les craquements du mobilier en bois. La lumière est répartie sur l’ensemble de l’espace avec des variations...''  Didier Théron

 

 

 

Représentations: 

Production :  
Compagnie Didier Théron / Festival International Montpellier Danse 93

Chorégraphie : Didier Théron

Musique : Beethoven : "Symphonie n°9"

Lumières : Didier Théron

Costumes : Antoinette Bugard

Création 1993  avec 
Yann Lheureux, Michèle Murray, Till Mahou, Didier Théron

Recréation 2004 avec 
Yuko Mori, Kosei Sakamoto, Hirokazu Morikawa, Yuka Saeki / Mutsuko Ariyoshi (en alternance)